Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/12/2017

Mickaël Feugray | File la brume (5'12)

Retrouver au fond d'un tiroir poussiéreux, l'enregistrement d'une chanson de rupture amoureuse et de passions éthyliques. Lire entre ses vers sa biographie bosselée. En retrouver l'atmosphère réparatrice avec délectation et douceur automnale. La musique a des vertus salutaires.

Mickaël Feugray.

 

Paroles : File la brume / Le ciel étoilé / et toi les yeux te brûlent / Quand file la brune / File la brume / Le ciel étoilé / entre le béton et l'acier / de nos fourmilières citadines / qui s'éteignent quand vient la routine / du ronron du turbin / Quand file la brume / File la brune / De la bonne brune à 12, 13 degrés / Légèrement ambrée / Des reflets à s'en redorer l'amertume / Légèrement ambrée / Des reflets à s'en redorer l'amertume / File la brune / Du genre mignon tout plein / Aussi vite qu'entrée / Dans ta vie quand tu cueillais des prunes / La généalogie cabossée, tu peux ranger ton porte-plume / Ton mariage se consume, on en parle à titre posthume / C'est pas marqué dans l'bitume / Ta descente aux enfers s’est vautrée dans la rancune / Passe donc aux coquines / Celles qui ressentent et qui couinent / Pour cette fille qui est si gentille / Avec tes pneus / Ta cuite à l’aubépine prend une touche opportune / Endossant sous la bruine / Les douceurs opalines / D’une fille couleur jonquille / Dans les cheveux / Oh, plier l’amour, oh oh, plier l’amour / En quatre et l’expédier dans l’âtre / Oh, plier l’amour, oh oh, plier l’amour / En vrac, et dévider son sac / En vrac, oublier l’acariâtre / En vrac, s’éviter l’ammoniac / Quand file la brune / File la brune (Paroles & musique : Mickaël Feugray)

 

KL (LOGO).jpg

Guitare, harmonica, tambourin, claps, sifflotis & voix : Mickaël Feugray.
Guitare solo & enregistrement : Damien Lépine.
Photographie : Mickaël Feugray.
Modèle cheville : Amour de mes jours heureux.
© Tous droits réservés.

Écrit par Mickael Feugray dans Discographie, Journal | Commentaires (0) |  Facebook |

16/12/2017

Journal

Captation scénique du titre "On murmure dans la foule" du groupe Bleu Nuit. Ici, Jason et Mickaël Feugray aux guitares/chant, Léo Dubois au cajon. Enregistré au Magic Mirrors (Le Havre) dans le cadre du Badaboum ! Mini Festival (réalisation Univ'Art).


On murmure dans la foule qu’il y aurait peut-être / L’ombre d’une inquiétude, qu’on boucle le périmètre / On murmure dans la foule que les loups sont lâchés / Et se jouent des brebis, les babines alléchées / On murmure… on murmure… / On murmure dans la foule que notre terrain de jeu / Se fait l’antre du Diable et le foyer du feu / On murmure dans la foule que l’esprit des foutaises / Nous confine au silence, nous promet la fournaise / On murmure… on murmure… / On veut faire nous faire chanter, la la la la la… On murmure dans la foule qu’on n’y succombera pas / Qu’on en a écumé / des chantages, basta ! / On murmure dans la foule du côté des Lumières / Qu’on restera debout, dressés bien droits et fiers /On murmure dans la foule qu’on grappille, qu’on grappille / Le sang-froid du côté de ceux qui ne sourcillent / On murmure dans la foule que les fous sont fâchés / Que nous sommes aliénés à chanter, à danser / On murmure dans la foule que vous nous aurez pas / Qu’on a plus des ressources, qu’on ne marche pas au pas / On murmure dans la foule qu’on aime l’obscurité / Non pas pour s’y vautrer, mais pour s’y révéler / On veut faire nous faire chanter, la la la la la… (Paroles & musique : Mickaël Feugray).

Écrit par Mickael Feugray dans Discographie, Journal | Commentaires (0) |  Facebook |